Zapping

Mois de DECEMBRE

CAVALLI Gilbert
  • La pensée du mois :

    « Il est poli d’être gai» (Voltaire)

     

     

     

     

  • Vu à la télé : face à des problèmes financiers et de foi, des églises sont désacralisées et transformées en … bar à bières. Ohé Bernard Lucas : c’est en voyant ce reportage que j’ai compris ta passion pour les églises !

  • Jackie Mulot est tellement costaud qu’il a cassé sa chaîne de VTT. Un bricoleur de génie comme lui aurait du s’installer un cardan, c’est beaucoup plus solide !

  • Pas de commentaires sur les grèves, n’empêche que certain(e)s ont redécouvert les joies du vélo, pas forcément dans les meilleures conditions hélas. En 1995 je faisais 52 km par jour pour aller bosser, je n’ai jamais été aussi en forme.

  • Est-ce que vous avez remarqué : nous étions des supers, nous sommes passés diesel, certains sont au vélo électrique … tout ça, ça sent le déambulateur !

  • « On naît bicyclette ou vélo … c’est presque politique. » (Ph. Delerme)

  • Les jumeaux Real/Rochais sont inséparables, ainsi Marc n’est plus au CD mais il y est toujours ? Personnellement je trouve ça très bien vu son bon sens. C’est ça la statue et le statut du Commandeur.

  • L’infirmerie est pleine. Les rhumes et la grippe sévissent … vins chauds et grogs sont de rigueur. Soyons écolos et soignons-nous avec des produits naturels !

  • BHL a bien failli y aller à l’infirmerie, renversé par une voiture. Il s’en est bien sorti, juste quelques égratignures. C’est sa roue arrière qui a pris … mais lui et moi on s’en fout, on a des prix chez Giant sur les roues arrières !

  • J’ai testé pour vous le troisième groupe, quel bonheur de pédaler, de parler et de rigoler sans être essoufflé … même Alain Chapuillot est resté dans les roues, c’est vous dire le tempo.

L’écho des sous bois (hommes de boue, debout !) :

  • Jean-Philippe Bernu est un dangereux provocateur irresponsable. Il a provoqué Marc Caigneaux en prétendant, qu’à VTT on allait pas assez dans la boue. Je ne vous raconte pas dans quel état on a terminé, forcément il s’est senti provoqué le grand, faut comprendre il a sa fierté !

  • Le problème quand on passe dans des mares de flotte et de boue un peu profondes c’est que Caigneaux passe bien mais moi je risque la noyade à chaque fois, en même temps je ne suis pas tout seul n’est-ce pas Toni et Marc (Cukier).

  • Dimanche 15 décembre avec les copains on s’est fait une séance de thalasso, essentiellement basée basé sur les bains de boue. On est pas prêt d’avoir des rhumatismes et en plus c’était gratos !

  • Philippe Lecorgne a fait croire à Michel Ramet que l’on avait tellement bien roulé que nous n’étions plus en forêt de Sénart mais en forêt de Rambouillet. Michel ne l’a pas cru car il s’est fait greffer un GPS directement sur le cerveau.