Zapping

Mois de JUILLET

CAVALLI Gilbert
  • La pensée du mois :

    « Il y a plus dans une cantate de Bach que dans des milliers de pages de philosophie» (Cioran P.-E. – Essayiste français) »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

Spécial «Ça commence à faire long»:

  • Vous savez quoi? Notre Présidente, Jojo pour les intimes, elle a pris le melon, elle s’est créée une ligne de vêtements à son nom. C’est la grande classe.

  • Finalement il y a des jours où porter un masque est amusant. On peut faire des grimaces et tirer la langue à des gens que l’on n’aime pas. C’est mon côté sale gosse.

  • Il y a des jours où j’aimerais bien qu’il pleuve pour me donner une bonne raison de ne pas faire de vélo et rester le cul sur le canapé, parce que franchement ça commence à faire long de rouler sans les copains.

  • Pas de bol, moi qui n’ai aucun diplôme, j’aurais du passer le bac en cette année covidienne: bradé, donné, gratos, cadeau, je pense même que la mention m’était assurée.

  • Il paraît qu’il y a des traces de Covid dans les eaux usées … bah y’a qu’à laver l’eau sale avec de l’eau propre. C’est pas compliqué, juste du bon sens.

  • Résumé des épisodes précédents: Bernard Lucas a passé son téléphone portable à la machine à laver, sans doute pas assez étanche, celui-ci n’a pas résisté, on peut même dire qu’il n’a pas aimé! Depuis notre camarade a acheté un nouveau portable et cette fois étanche mais la grande question qui reste est : est-ce que Bernard est bien étanche?

  • Les Gaulois sont bizarres : ils râlent quand il n’y a pas assez de masques et tous ne le portent pas quand il y en a à profusion? Va comprendre!

  • Je déteste les prétentieux VAE qui doublent sans même saluer les prolétaires, les pauvres forçats de la route que nous sommes. C’est sans doute l’arrogance des nouveaux riches.

  • Je déteste également ceux qui s’affranchissent du port du masque, et ils sont de plus en plus nombreux, notamment dans les lieux publics. Ils sont de tous âges, comme quoi l’irresponsabilité n’est pas une question de génération.

  • Je déteste porter le masque mais comme je n’ai pas envie d’être confiné à nouveau, je le porte.

  • J’ai détesté, un matin en forêt de Sénart, une espèce de mec monté sur une espèce de vélo mi VTT mi VTC, avec des espèces de roues de 650 qui a voulu me tirer la bourre. Mon sang n’a fait qu’un tour et malgré l’interdiction, j’avoue j’ai craqué, j’ai pris sa roue et l’ai déposé sans autre forme de procès. Non mais sans blague ! Promis je ne le ferai plus.

  • De toute façon, en ce moment, je déteste tout le monde ! Na ! Sauf vous mes chers camarades … quoi que?

  • Je me déteste à force de détester les autres!!!

  • Amis écolos, il y a encore beaucoup de taffe devant vous, devant nous. Dans les rues, sur des parkings et même en pleine campagne, des gants et des masques, jetés par terre.

  • «I have a dream». Je ne suis pas d’un naturel rêveur, je ne suis pas Martin Luther King, n’empêche que parfois le rêve peut s’avérer salutaire pour se maintenir un bon moral.

  • Il paraît que ceux qui crient sont plus propagateurs du virus, et bien moi je connais quelques grandes gueules … enfin j’dis ça … j’dis rien!

  • Le petit bonheur d’un cycliste solitaire actuellement, c’est de croiser des copains du club et d’échanger quelques minutes au bord de la route … ça n’a pas de prix.

  • Dernière nouvelle: notre camarade Serge Dourthe s’est fait renversé par une voiture lors d’un séjour dans ses Pyrénées. Un stop grillé par un véhicule et tout le côté droit et le genou amochés. Rien de cassé heureusement.

  • Post Author: