DERNIERS EVENEMENTS

Pierre BOUTEILLER

Grand vainqueur du challenge interne

Tirade d’un électrifié

 

« Tirade d’un électrifié »

(Un peu aidé par Corneille !)

corneille gigi

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !

N’ai-je donc tant roulé que pour cette infamie ?

Et me suis-je blanchi à bien trop pédaler

Que pour voir maintenant mes jambes flageoler.

Mes bras se sont levés, souvent victorieux,

Aux lignes d’arrivées en des jours glorieux.

Tant de fois, sûr de moi, j’aimais à démarrer

Alors que maintenant je suis électrifié !

Ô cruel souvenir de ma gloire passée !

Flamboyante verdeur bien trop vite envolée.

Et tous ceux-là encor’ qui pédalent léger

Se moquent trop souvent des vieux électrifiés.

Ah messieurs les rieurs ne nous faites pas honte

Nous avons tant souffert sur des routes qui montent

Que nous évacuons avec nos batteries

Les humiliations que nous avons subies.

Nous portons désormais une mâle assurance

Et vous ferons payer toutes vos insolences.

Oui nos vélos sont lourds (comme vos âneries !)

Mais bientôt, tous ensemble, et j’en fais le pari,

Sans chagriner J.-P., en de longues sorties,

Du matin jusqu’au soir, sans peine et reverdis,

Batteries regonflées, nous ferons la pratique,

Renouveau exaltant, d’un B.vyc électrique.

Nous connaissions Corneille le dramaturge, Corneille le chanteur, Corneille l’oiseau….

mais nous, nous avons Gilbert CAVALLI (Pseudo Corneille)

 

 

Comments are closed.